L'appel au soldat

Maurice Barrès

L’appel au soldat paraît en 1900. Il s’agit du deuxième volet du Roman de l’énergie nationale, la grande fresque romanesque de Maurice Barrès.

Les jeunes Lorrains du Lycée de Nancy ont grandi. Certains n’ont pas résisté à l’épreuve du déracinement, d’autres se sont plongés corps et âme dans l’aventure politique. François Sturel, personnage très inspiré de Maurice Barrès lui-même, devient un proche lieutenant du général Boulanger et embrasse la cause boulangiste. Si Les déracinés rappelait l’univers balzacien avec ses personnages ambitieux et conquérants à la Rastignac, L’appel au soldat a quant à lui la sève épique d’un roman de Dumas. Barrès s’y révèle au sommet de son art et déploie un style fougueux et palpitant qui immerge le lecteur dans les coulisses de la foisonnante agitation politique de l’époque.

Chef-d’œuvre littéraire, ce deuxième volet de la fresque est aussi un témoignage vivant où personnages de fiction rencontrent d’authentiques acteurs de la vie politique de la IIIᵉ République.

471 pages, 15,82 euros.

Nouvelle couv harmonisée L'appel au soldat pour site.jpg